Je promets de diminuer au maximum la consommation de viande dans les buffets que je commande en entreprise,

si 150 personnes le promettent aussi avant le 14.07.2019.

Tant au niveau biodiversité que climat, la (sur)consommation de viande est la principale cause de la destruction du vivant.

Or, cette consommation est avant tout culturelle en ce sens où l'on ne se rend même plus compte.

L'objectif de cette promesse est donc de bousculer nos habitudes à moyenne échelle (un buffet peut rassembler de 10 à 500 personnes) avec une simple décision lors de la commande au traiteur.

Cela permet d'ouvrir le dialogue de manière bienveillante (on mange bien quand même) et, en amont, d'orienter les traiteurs vers des recettes tout aussi délicieuses mais plus éthiques et responsables.

Petit à petit (car les changements culturels se font toujours ainsi), on peut faire passer l'idée que comme les antibiotiques, la viande c'est pas automatique.

Et nul besoin d'être végétarien pour essayer de tenir cette promesse dans son organisation (c'est même mieux -pour le débat tout du moins-, car cela permet d'avoir un dialogue sans affect)

Démarrée par Maxence Fournaux le 07.05.2019.
Le passage à l'action se fera jusqu'au 30.09.2019.